Interview de Nicolas Claraz

Nicolas Claraz est co-fondateur et président de CyberCité, une agence de marketing digitale spécialisée dans le trafic, moteur de l’écosystème lyonnais depuis bientôt 10 ans maintenant. Récemment élu président de l’association, il revient sur son parcours, sa participation à nos projet et sa vision de l’avenir :

 

« Mon rôle est en continuité parfaite avec ce que j’ai fait depuis le début, la question de prendre la présidence était déjà dans l’air depuis quelques temps après la prise de recul de Guilhem ou de Grégory plus récemment. Je suis membre du CA depuis le début. La première année, j’ai été administrateur plutôt en mode observation, puis ça a été crescendo avec l’hébergement des permanents de la Cuisine au 4ème étage de CyberCité entre 2013 et l’ouverture de la Tour du Web. Je suis entré au bureau en tant que vice-président, il semblait donc logique que je reprenne la présidence, connaissant bien les rouages et les acteurs de l’écosystème autour de La Cuisine, et ayant suivi tous ses projets.

Je reprends ce rôle dans la continuité de ce qu’a fait Grégory, de ce qu’ont réalisé Guilhem ou Jerry aussi à l’époque, mais aussi avec une volonté de travailler dans la réalité des acteurs et de l’écosystème de La Cuisine en 2018, sans pour autant pervertir le modèle que nous avons créé en 2012.

Mon rôle est de re-fédérer La Cuisine, recréer des projets pour les années à venir, de gérer la sortie de La Tour et de ce qui viendra après, à la fois en termes de lieu et en termes de contenu. On garde notre base, la Brigade, l’ouverture, l’indépendance, la convivialité aussi.

Cette association c’est une initiative qui partait de l’envie de représenter l’écosystème. On a cherché un ton nouveau, on voulait être indépendant financièrement et dans notre discours : ça a donné le côté « action-tank no bullshit », qui reflète notre volonté d’être une association d’entrepreneurs qui développent leur business sans se prendre trop au sérieux.

 

Pour moi, la place de La Cuisine Du Web dans l’écosystème est centrale. On fait partie des personnes qui ont aujourd’hui une capacité unique à mobiliser l’écosystème, mais dans un esprit convivial, pas trop institutionnalisé, avec une liberté de ton et ce côté « potache » qu’on a toujours conservé. Ça reste l’association indépendante de l’écosystème lyonnais.

On est une association d’entrepreneurs, et on dialogue avec tout le monde. Personne aujourd’hui n’aurait la capacité de reprendre la place de La Cuisine Du Web dans l’écosystème, si elle n’était plus là cela créerait un vrai manque.

 

Notre nouveau lieu, je l’imagine plus ouvert que La Tour actuel, un lieu de brassage. Il sera fidèle aux fondamentaux de La Cuisine Du Web, avec un espace de convivialité permanent ! Je l’imagine comme un lieu où l’on ait la capacité de développer notre modèle, qui est de proposer un lieu ouvert à l’événementiel pour tout l’écosystème, et de nouveaux projets à venir également. »

 

Merci Nicolas, on a hâte de déployer de nouveaux projet pour La Cuisine Du Web !