Parlons de l’après – témoignages d’entreprises

Comment la communauté envisage la suite des événements, c’est une question qui est maintenant sur toutes les lèvres ; parlons un peu avec des entrepreneurs, des agences, des acteurs du web à Lyon de leur ressenti à chaud sur le confinement et la crise sanitaire.

Thomas-John Forestier, responsable communication chez Webqam, ouvre la danse :

Que retiens-tu de ces semaines de confinement, professionnellement ? 

C’est une nouvelle façon de travailler et d’interagir avec ses collègues qui sont tous dans la même situation que nous. Après, j’étais déjà en travail ponctuellement mais là être 5J/5J télétravail ce n’est pas la même chose !Je dirais aussi qu’il y a une « grosse » envie/volonté de vouloir communiquer avec ses collègues pour parler de sujets « hors travail ».


Est-ce qu’il y a quelque chose que tu as développé dans ce contexte (une habitude, un process, etc.) et que tu vas conserver ? (professionnellement ou personnellement)

Honnêtement non, pas grand chose 😉 j’ai hâte de retourner à la « vie d’avant ». 

Comment prépares-tu le déconfinement ?

 « Sereinement », non je sais qu’il n’y a pas grand chose qui va évoluer vis-à-vis de la situation à date. Après dans mon entreprise, je sais qu’ils ont commandé masques, gants, gel pour que le respect des gestes barrières soit appliqué et le télétravail va être fortement conseillé.

Les échanges sociaux, tu les vois comment d’ici la fin de l’année ?

Avec mes amis et famille proche je les vois comme avant, professionnellement c’est sûr que ça va changer : adieu les poignées de main et autres bises !

Samy Rahbi, nous donne également son retour sur le contexte et le déconfinement :

1. Que retiens-tu de ces semaines de confinement, professionnellement ?


A vrai dire, l’équipe dont je fais partie avait déja mis en place du télétravail à l’automne 2019, donc notre manière de fonctionner n’a pas beaucoup changé. Mais j’ai réalisé un truc : le télétravail à 100% n’est pas fait pour moi, j’aime trop aller au bureau (de mon entreprise ou dans des lieux tiers), voir des gens.
Et une réunion Teams ne remplace pas totalement la complicité qu’on a IRL.
Mais cette aventure a permis au groupe dont je fais partie d’adapter ses processus au télétravail, ce qui n’était pas prévu à une échéance aussi courte : et ça a plutôt bien fonctionné.

2. Est-ce qu’il y a quelque chose que tu as développé dans ce contexte (une habitude, un process, etc.) et que tu vas conserver ? (professionnellement ou personnellement)


Pas réellement une habitude, mais plutôt un changement de rythme : prendre le temps des choses. Moi qui était plutôt à m’imposer un planning bien rempli, des activités sociales chargées, j’ai redécouvert le fait de ne pas remplir le vide par un nouveau projet ou un dépannage de site 🙂
Espérons que j’arriverai à rester sur cette lancée dans les mois à venir

3. Comment prépares-tu le déconfinement ?


Je vais continuer à pratiquer le télétravail pendant encore quelques temps (et de toute façon nos locaux ne rouvrent que pour la 3e semaine de mai). Et j’irai par petites touches au bureau, histoire de me réhabituer (et de voir un peu du monde).
Mais dans les faits, ça ne va pas changer fondamentalement mon boulot :)4. Les échanges sociaux, tu les vois comment d’ici la fin de l’année ?
A vrai dire, c’est un peu le flou : la distanciation sociale va poser des soucis, dans les semaines/mois à venir. Mais on peut toujours s’assoir dans l’herbe en gardant nos distances, tout en savourant un bon verre :)Mais j’avoue que nos Happy Cuisine, apéros et autres meetups me manquent un peu 🙂

(je compte tout de même sur le fait que tout ça se tassera et qu’on pourra reprendre une vie plus « classique » avant 2025 :visage_légèrement_souriant: